Quelques exemples de mes communications télépathiques :



   Les textes écrits ci-dessous n'ont pas été modifiés, j'écris en automatique et j'écris textuellement ce que j'entends.

 
Ma toute première conversation déroutante :

 Spice un chat, commence à m’envoyer des images de son jouet, ficelle qui pend il donne des coups de pattes puis tout à coup un perroquet arrive, il commence à crier tout en  déployant ses ailes, il me gêne,  je n’arrive pas à continuer ma communication, je lui demande de partir, j'essaie de continuer à dialoguer avec le chat, je lui pose la question  "es-tu  heureux", il répond  "non, je veux du calme ", le perroquet  revient crie encore, la communication est rompue je vois le chat partir. La propriétaire m'explique qu'elle  possède 3  perroquets, par la suite je communique alors avec le fameux perroquet qui avait  beaucoup de choses à dire !

 

 Conversation avec une chienne adoptée :

 Je lui demande si elle est heureuse, elle dit "ho oui, je suis heureuse, tu parles avec les animaux toi, c'est bien ça, je ne savais pas, les humains sont si compliqués, ils sont  mauvais,  ils se foutent des  animaux, ils ne pensent qu'à eux, je ne dis pas ça pour ma gardienne, car elle est unique, gentille, douce, un grand cœur, c'est formidable, je suis  tombée dessus,  je suis contente moi, c'est une bonne  gardienne quelle chance que j'ai eu de tomber sur elle.

 Je lui demande si elle peut me parler de son passé, elle répond "mon passé n'est pas beau, je ne mangeais pas à ma fain, personne ne s'occupait de moi, un coup de pied par ci  un  coup de pied par là, en me  disant "file d'ici, oust".

 Avant de rencontrer ma gardienne, je haïssais les humains, pour moi c'est la mauvaise graine sur terre pas de cœur, égoïste, pas intelligent, sale, un cœur de pierre de glace,  les  ténèbres, la chose  obscure....

 Maintenant je ne dis plus la même chose, il y a des humains gentils, doux, agréables, affectueux sensibles avec des émotions et c'est beau ça me fait pleurer.

 Je prends la vie à pleine dents, j'observe j'analyse, j'étudie les humains, la vie , et c'est beau dommage que je n'ai pas connu ça avant, je regrette d'avoir eu de mauvaises  pensées sur tous les humains,  mais il y en a qui sortent du lot. j'étais aigrie pleins de rancœurs pour ces mauvais humains, mal de vivre je me suis demandée pourquoi naître  pour  être malheureuse, et vivre comme une moins que rien.

 Aujourd’hui c'est du passé et je suis contente de pouvoir te le dire, ça me libère des mauvaises pensées que j'ai pu avoir je sais que ce n'est pas bien mais quand on est mal  on ne  réfléchit pas.

 Merci à toi, d'avoir pris la peine de discuter avec moi, tu m'enlèves un énorme poids de mon cœur, je suis soulagée la vie va être encore plus belle merci merci, tu vois que  j'ai  vraiment de la chance une  gardienne et toi qui vient pour m'aider avec moi-même.

 
 Conversation avec un chien trouvé :

 Je lui dis bonjour, je lui demande s'il est d'accord de communiquer avec moi, et comment il va, il me répond "oui, ça va bien , je suis content d'être dans cette famille, je suis  bien  chez eux".
 Je lui demande s'il peut m'expliquer son passé, il dit "mon passé n'est pas trop joli, on n'était pas des pures races alors on nous a abandonné mes frères et sœurs", je lui  demande combien il était il répond  "j'étais petit je ne sais pas compter".
 Il continue à dire "j'ai marché à droite à gauche et j'ai atterri là, j'ai ressenti que c'était ici que mon parcours, trajet devait s'arrêter, dans cette maison".
 je lui demande et tes frères et sœurs il dit je ne sais pas, on a tous été éparpillé.
 je lui demande si il a une mission à accomplir, il dit "ma mission c'est de rester dans cette famille, leur apporter sérénité, ils ont besoin de moi, je suis le pilier, tu sais le  tronc  d'arbre qu'on met au milieu  et qui relie tout le monde".
 Je suis là pour eux, pour les aider, pour les relier tous entre eux, ils ne sont pas heureux il y a un mal être qui est grand, j'ai de la peine pour eux, ils font semblants mais  leur  cœur saigne, pleure, une  souffrance aussi, quelque chose au fond d'eux, quelque chose à digérer, peut-être un manque, une réconciliation. Je suis là et c'est le plus  important de  les sauvegarder, ma mission est de leur apporter de  l'amour de la sérénité du bien-être du bonheur c'est mon devoir d'être auprès d'eux, je savais que c'était  ici, que je devais  m'arrêter que mon chemin se terminait là, ils ont besoin de ma présence,  l'amour que je leur porte ouvrira leur cœur pour qu'ils aiment encore plus, il y a  une déchirure dans leur  cœur je suis là pour réparer.
 j'essaie de les relier alors je leur montre tous les jours ce que peut-être l'amour, un cœur qui sourit une chaleur j'apporte la lumière la chaleur de nos cœurs c'est la force,  éclairer des cœurs fanés.
 Je dois les convaincre d'aimer à nouveau j'essaie d'ouvrir leur cœur et de leur apporter de la lumière, une brillance, un arc en ciel.
 Ils ont besoin de moi, quelle tristesse il faut que je réussisse à sortir cette famille de cette très lourde, lourde tristesse.
 Je lui dis merci pour la conversation, et là il dit "merci à toi, que je suis heureux de t'avoir dit tout ça, cette mission est lourde à porter, on ne m'a pas épargné, j'ai un  soulagement je me sens plus léger,  lourd fardeau, merci je vais être mieux maintenant.

 

 Conversation avec un Cane Corso qui a changé de comportement :

 Je lui dis Bonjour, elle dit "ha enfin, quelqu’un vient me demander un peu comment je vais ! on se préoccupe enfin de moi, comme si je n'existais pas, c'est bien beau de  prendre un  chien, faut parfois s'en  occuper un peu.
 Mes comportements bizarres sont un ras le bol de tout. je lui demande "Pourquoi ce ras le bol"
 Marre parce que je ne fais rien, on ne s'occupe pas de moi, marre parce que je n'existe pas, je suis un objet que l'on trimbale de partout, pour dire quoi "on a un chien"  blablabla, baratin, tout ça, un chien  s'est fait pour promener, jouer, avec leurs maîtres, courir, être heureux, moi rien de tout ça, je suis enfermée, cloisonnée, je ne  m'amuse pas  je dors je m'ennuie...
 Je suis malheureuse, je ne trouve pas ma place je ne sers à rien eux ils travaillent, ils ne pensent qu'à travailler, le reste ils en ont rien à faire.
 Dis leur qu'ils me promènent, qu'ils prennent le temps de s'amuser avec moi, jouer, qu'on soit une famille unie, sinon pourquoi ils ont pris un chien pour en faire un objet, une  statue, pour moi on a des  responsabilités quand on décide de prendre un chien, ils travaillent qu'ils prennent du temps pour eux, ils s'épuisent la vie à travailler et le bon  temps,  faut en prendre un peu.
 Je suis une gentille chienne plein d'amour, mais je me sens si seule si inutile moi.
 Je suis navrée de te dire tout cela de mes maîtres, ce sont des personnes bien, un grand cœur, je les aime, mais je suis tellement mal que je ne sais même plus ce que je  fais.
 Ce sont toutes tes questions qui me font réfléchir et je me dis  "je fais tout ça moi", je ne savais pas qu'ils avaient vu tous ces mauvais comportements, au moins ils font  attention  à moi, je les aime dis leur  que tout va s'arranger mais il faut que j'arrive à trouver ma place.

 

 Conversation avec un Shetland :

 Lassie « Pourquoi ne t’amuses tu pas avec ta maitresse et tes jouets »

 Sa Réponse : « j’ai peur de me faire mal aux dents, ma maitresse a de la force », elle me montre des jouets où on peut tirer dessus.

 La propriétaire du Shetland m'apprend qu’étant petite elle a tiré trop fort sur la corde et lui a cassé une dent, elle a beaucoup saigné. Je lui explique qu'elle n'a plus besoin  d'avoir peur que sa maîtresse  ira doucement.

 Quelques jours après la communication, la petite Shetland s’amuse à nouveau avec sa maîtresse et tire ses jouets.

 

 Conversation avec une chatte suite à l'arrivée d'un petit chaton

 Je lui demande pourquoi elle si distante, agressive depuis l'arrivée du petit chaton, elle dit "oui c'est vrai je ne l'accepte pas celui là, j'étais très bien toute seule,  qu'est  qu'il vient prendre ma place lui, je  boude, je veux leur montrer mon mécontentement et je vois que ça marche puisque tu es là, je suis mécontente,  mécontente car il est là,  il est près de mes gardiens, je ne veux pas partager avec un autre  alors oui je suis jalouse, oui je suis agressive, oui je suis distante, je  ne l'accepte pas il n'a pas sa place  ici, j'ai peur qu'ils l'aiment plus que moi, peur qu'ils soient plus proche de lui que de moi, peur qu'il  prenne ma place, je suis si  triste qu'on ne m'a pas demandé mon avis  j'aurais dit non, dommage tu arrives trop tard pour me demander mon avis puisqu'il est déjà là".

  Je lui dis qu'elle manque à ses gardiens, elle dit "moi aussi ils me manquent, ma gardienne est triste, mais c'est plus fort que moi, je suis triste aussi, ils  comprennent alors  ma peine mais c'est bien qu'ils  ont de la peine, cela veut dire qu'ils tiennent à moi"

 Je lui demande si elle se sent capable de devenir son amie, et de l'accepter, elle dit "accepter, holala faut que je vois comment ça évolue, pour l'instant je ne  promets rien à  personne, c'est dur de voir un  animal débarquer sans que tu sois averti j'aurais préféré que tu viennes discuter avec moi et me le dire mais je ne  te connaissais pas  maintenant c'est fait on peut plus revenir en arrière."

 Elle poursuit par : "je vais faire un effort ça me fait de la peine de les rendre malheureux par mon comportement mais c'est dur de devoir accepter un autre j'ai  pas trop  envie tu vois là. Mes agissements  sont justifiés, c'est parce que j'aime mes gardiens, ma maison, mon mode de vie, alors je suis bouleversée par ce  changement".

 Je lui lis quelques phrases que sa propriétaire m'a transmise, la chatte répond par " Ho ce que tu viens de me dire me fait de la peine, j'en pleure je ne pensais  pas qu'ils  étaient si triste, je ne voulais pas  les rendre malheureux, je vais faire un effort, je comprends ce que tu me dis, mais ils auraient dû réfléchir aux  conséquences, laisse moi  un peu de temps à ce brutal changement dans ma vie, je vais faire  des efforts car j'ai beaucoup de peine de ce que tu me dis ce que tu  m'as lu de ma gardienne ça me fait  beaucoup réfléchir car je les aime profondément mes gardiens."

 Elle continue par "dis lui que je l'aime que je les aime qu'il me donne un peu de temps à ce changement faut que je m'habitue à ce bouleversement, je vais  essayer car je les  aime tu as raison je ne veux pas  passer à côté de quelque chose de beau, le bonheur, l'harmonie, la douceur, l'amour, merci de m'avoir dit tout  ça, cela m'a fait prendre  conscience qu'il y a beaucoup d'amour pour moi, merci tu as bien fait  de venir discuter avec moi, car je suis un peu déprimée, merci."